Directeur de l’agence de presse d’Etat « Russia Today » faisant une référence aux « Juifs »

Moscou – à la suite des déclarations d’un certain nombre d’intellectuels libéraux qui ont appelé à mettre fin aux célébrations ostentatoires du Jour de la victoire et à organiser plutôt une journée consacrée à la commémoration silencieuse des morts et une mention honorable des vainqueurs, comme ce qui se pratique dans les pays occidentaux et entre autres en Israël (Jour de la Shoah), Dmitrii Kiseliov, directeur de l’agence de presse d’Etat « Russia Today » et présentateur de télévision considéré comme un proche collaborateur des autorités de l’Etat, s’est attaqué aux positions des libéraux en insistant clairement et sans équivoque sur leur origine juive.

Il a dit cela dans son émission hebdomadaire « News of the Week » sur la chaîne publique “Russie 1”. Dans son discours, Kislyov a déclaré que chaque nation avait un rôle spécifique dans la Seconde Guerre mondiale: les Juifs étaient pour la plupart des victimes, tandis que le peuple russe a sauvé l’Europe et les Juifs de la terreur du nazisme. Kisliov a noté que le nombre de victimes de l’Union soviétique était bien supérieur au nombre de victimes de l’Holocauste, et que tous les peoples de l’Union soviétique se sont battus contre l’envahisseur nazi. En disant cela, il a énuméré un certain nombre de peuples soviétiques et a remarqué finalement d’un ton condescendant et indulgent: « Oui, et les Juifs aussi » (da, i evrei tozhe).

Il convient de noter que la position de Kislyov sur la place de l’Holocauste comme étant un incident mineur de la Seconde Guerre mondiale, qui nie complètement l’héroïsme juif et le caractère unique des combats des juifs, est tout à fait conforme à la ligne de propagande soviétique des années précédentes qui essaie de présenter l’armée rouge comme étant le seul facteur qui a sauvé les Juifs des griffes du nazisme, tandis que les Juifs se livraient comme des moutons au massacre et ne combattaient pas du tout le nazisme et avaient donc une dette morale envers le peuple russe jusqu’à ce jour.

Source: vesti

Increase awareness:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on print
Print

Read this article in other Languages: