Meurtres et extrémisme aux Etats-Unis en 2018

Chaque année, le centre ADL sur l’extrémisme (COE) procède à un suivi des actes de meurtres commis par tous les types d’extrémistes. Le rapport 2018 sur le meurtre et l’extrémisme, délivre un regard sur les crimes, ainsi que sur les motifs qui se cachent derrière ces attaques violentes.

2018 fut une année particulièrement active en ce qui concerne les meurtres commis par l’extrëme droite: chaque meurtre extrême – de Pittsburg et jusqu’à Farkland – avait un lien avec l’extrême droite.

Parmi les principaux résultats du rapport:

  • Chaque année, des membres de différentes organisations extrémistes assassinent des gens aux Etats-Unis; le centre ADL sur l’extrémisme (COE) procède à un suivi de ces meurtres.
  • En 2018, les extrémistes aux Etats-Unis ont assassiné au moins 50 personnes, une sérieuse augmentation par rapport aux 37 cas de meurtres  en 2017commis par des gens appartenant à des organisations extrémistes, mais ce chiffre reste toutefois inférieur au total de 2015 (70) et de 2016 (72). Ces 50 meurtres ont classé l’année 2018 au quatrième rang des meurtres liés à des extrémistes locaux depuis 1970.
  • Les meurtres liés à l’extrémisme en 2018 étaient pour la plupart reliés à l’extrême droite. Chacun des meurtriers avaient des relations avec au moins un mouvement d’extrême droite et l’un d’entre eux s’était mis dernièrement à soutenir l’extrémisme islamique. Les fidèles de la suprématie de la race blanche étaient responsables de la plupart des cas de meurtres.
  • Les fusillades ont été un facteur central du taux de mortalité élevé. Dans 5 des 17 événements, des fusillades étaient impliquées causant la mort de 38 personnes et en blessant 33.
  • La fusillade la plus mortelle en 2018, dans un studio de yoga à Tallahassee, était liée au mouvement misogyne incel/manosphère. Suite à cette attaque, et aux meurtres pour les mêmes motifs à Toronto, Canada, le centre ADL sur l’extrémisme (COE) a décidé de procéder au suivi de cas de ce type et il a même mis à jour sa base de données pour qu’elle puisse renfermer un évènement plus ancien, la fusillade d’Elliot Rodger en 2014.
  • Les revolvers sont encore l’arme préférée des assassins extrémistes. Les revolvers sont responsables de 42 sur 50 cas de meurtres en 2018. Ensuite, ce sont les couteaux et les lames, ou des armes pointues.
Source: ADL

Increase awareness:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on print
Print

Read this article in other Languages: