Une chef de communauté juive allemande se dit menacée après sa critique de l’AfD

Munich – Une figure de premier plan de la communauté juive d’Allemagne, Charlotte Knobloch, a dénoncé jeudi les menaces dont elle dit faire l’objet depuis qu’elle a critiqué dans un virulent discours au parlement de Bavière le parti d’extrême droite AfD.

« Je reçois quasiment chaque minute des insultes brutes, des menaces et des injures depuis » un discours mercredi devant les élus régionaux bavarois, a indiqué l’ancienne dirigeante du Conseil central des Juifs d’Allemagne au quotidien Augsburger Allgemeine.

Charlotte Knobloch, 86 ans et qui dirige la communauté juive de Munich, avait affirmé mercredi que l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui depuis les élections bavaroises d’octobre compte aussi des élus dans cette région prospère, constituait un danger pour la démocratie.

« Cette soi-disant alternative pour l’Allemagne fonde sa politique sur la haine et le rejet », avait-elle assuré lors de ce discours prononcé à l’occasion des commémorations de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz.

« Aujourd’hui il y a ici un parti qui relativise les crimes des nazis et entretient des relations étroites avec le milieu d’extrême droite », avait-elle ajouté.

Une grande partie du groupe parlementaire AfD avait quitté la salle en signe de protestation.

« Le danger que représente ce parti et ses sympathisants pour notre démocratie libérale est si limpide et ne fait que montrer encore plus que les démocrates de notre pays doivent se montrer unis face à lui », a jugé Mme Knobloch dans le Augsburger Allgemeine.

Source: inn

Increase awareness:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on print
Print

Read this article in other Languages: