LOADING

Type to search

Incidents antisémites La propagande Pologne תעמולה

Le bureau du procureur municipal a refusé de reconnaitre les slogans “Les juifs à Auschwitz !” en tant qu’antisémites

Share
Source: Haaretz

Poznań
– “A bas les juifs !”, “Votre maison est à
Auschwitz !” et “Il faut les jeter au gaz !” – ces slogans
de supporters de l’équipe “Lech” de la ville de Poznań,
au cours d’un match de football contre l’équipe hôte de Lodz, n’ont pas été
reconnus en tant que slogans antisémites et ceux qui les ont criées ne
comparaitront pas sur le banc des accusés. 
  

 

Le bureau du procureur de la ville, qui,
selon la décision du procureur général de la Pologne est censé, depuis l’année
dernière, traiter de l’examen d’incidents comprenant des signes d’incitation
raciste, est parvenu à la conclusion que cela a eu lieu au cours d’un événement
sportif et non public, et que les 
slogans de haine ne ciblaient que les adversaires sur le terrain – et
non pas les juifs. 

 

Agnieszka Gliszczyńska-Grabiec a réagit à cette interprétation au nom de
l’association “Pologne Ouverte”, qui lutte contre la xénophobie et
l’antisémitisme, et elle a dit que les procureurs n’auraient trouvé des signes
de délit au cours de cet événement «que si, sur les bancs du public, étaient
assis des juifs barbus portant la kippa et des manteaux noirs».

 

La direction de l’équipe de football de Poznań aurait pu punir les voyous, qu’elle connait
personnellement, en leur interdisant l’entrée à des matches à l’avenir, mais
elle a préféré nier sa responsabilité. Elle a déclaré : «Nous en défendrons pas
les délinquants et n’agiront pas non plus contre eux. Un club sportif n’est pas
un bureau de procureur général ni un tribunal indépendant». 

 

Les supporters de l’équipe de Poznań excellent dans ce genre de slogans. Le Conseil National de Football a
sanctionné des responsables de slogans antisémites au cours de deux autres
matches en leur imposant des amendes importantes.