LOADING

Type to search

Irlande Lutte contre lantisémitisme

Share
Source: Irish Times

Un prêtre antisémite et homophobe est devenu la première personne à qui l’entrée en Irlande a été refusée.

Stephen L. Anderson, qui avait défrayé la chronique lorsqu’il avait prié pour la mort de l’ancien président Barack Obama en 2009 et loué l’assassin qui avait assassiné 49 personnes au Falls Club en Floride en 2006, s’est rendu à Dublin le 26 mai pour donner un sermon à une communauté.

Un grand nombre de groupes LGBT ont demandé qu’Anderson ne soit pas admis dans le pays et plus de 14 000 personnes ont signé la pétition Change.org.

En réponse, le ministre irlandais de la Justice, Charlie Flanagan, a signé une ordonnance interdisant l’entrée du prêtre dans le pays en vertu de la loi nationale sur l’immigration de 1999. Cette ordonnance d’expulsion est la première signée depuis la promulgation de la loi.

“J’ai signé l’ordre d’expulsion pour des raisons d’intérêt public”, a déclaré Flanagan au journal.

Anderson, qui prêche à l’église baptiste Faithful Word de Tampa, est réputé pour avoir affirmé que les tirs de masse au Pulse Club, le LGBT Club, ont conduit au fait qu’il y a actuellement 50 pédophiles de moins dans le pays.  Son église décrit l’homosexualité comme une chose “abominable que Dieu punit par la peine de mort”.

Il a également produit des vidéos promouvant la négation de l’Holocauste. Certains portent le titre “Les juifs et leurs mensonges” et “Les juifs sont anti-chrétiens”.

Anderson n’a pas reçu l’autorisation de rentrer en Hollande, en Afrique du Sud et en Grande-Bretagne.