LOADING

Type to search

Espagne Lutte contre lantisémitisme

Une juge espagnole déclare que l’annulation du festival israélien par la ville à cause du BDS, est inconstitutionnelle

Share
Source: El Mundo

Cádiz – Une juge espagnole a récemment déclaré que l’annulation par la ville d’un festival du film israélien, était une violation de la constitution du pays.

Le conseil municipal de la ville portuaire de Cádiz, situé à quelques heures de Grenade, a soudainement annulé le festival du film israélien en 2017, qui avait été organisé en collaboration avec l’ambassade israélienne à Madrid.

La conseillère pour la culture de la ville, Eva Tubío, a déclaré dans un courriel, cité dans la décision du juge, que cette décision était liée à la promesse de la ville de créer «Un espace sans apartheid israélien», une promesse adoptée par le conseil des administrations locales en 2016, en solidarité avec BDS.

ACOM, le groupe de défense des droits de l’environnement basé à Madrid, qui a poursuivi le conseil municipal en justice, a qualifié les actions concernant le festival «antisémite sans équivoque».

La juge Carmen Beardo de la Cour administrative n ° 1 de Cádiz a jugé que le conseil avait agi d’une manière qui violait «le libre développement de la liberté d’expression et d’enseignement», en plus du «droit de ne pas être discriminé pour son opinion», a rapporté El Mundo.

“Promouvir la destruction de l’État d’Israël et limiter les droits civils et économiques de ses citoyens, entreprises et amis, menacent les valeurs fondamentales de notre constitution et doivent avoir des conséquences», a déclaré le président d’ACOM, Angel Mas, dans un communiqué célébrant le jugement.

Previous Article