LOADING

Type to search

L'Autriche Rapports Annuels

Rapport sur le racisme ZARA 2018

Share
Source: zara

L’incitation en ligne est en train d’exploser. Le racisme en Autriche est toujours à l’ordre du jour dans le pays.

Le rapport annuel de ZARA recense 1920 cas signalés l’année dernière et indique ainsi un nombre record. En 2017 il y avait 1162 cas. La proportion relative d’incitations en ligne – principalement sous la forme de publications haineuses – se situe maintenant à 60%. Le discours politique actuel est également critiqué.

“Le racisme est toujours présent partout”, s’est plaint jeudi le directeur général de l’Initiative, Hans-Dieter Schindelauer, lors d’une conférence de presse. Cependant, le fait que le nombre de cas qui ont été signalé a augmenté n’a pas automatiquement entraîné une propagation du racisme. C’est seulement un signe que d’avantage de personnes ont fait preuve de courage civique et de civisme, a déclaré Caroline Krishbaumer, responsable des activités à ZARA.

Sur les 1920 cas de racisme en 2018, 1164 – et donc trois cinquièmes – venaient de l’Internet. L’année précédente, ce n’était “que” 44%. Le plus grand nombre est celui d’incitations en ligne: les publications haineuses paraissent presque deux fois plus souvent que les articles irrespectueux. Il n’est donc pas surprenant que, selon ZARA, six messages racistes sur dix proviennent d’utilisateurs de Facebook, suivis des forums de réseaux et de la presse, ainsi que d’autres services tels que YouTube ou Twitter.

Schindlauer a souligné que le racisme peut être trouvé dans tous les domaines. Il existe toutefois certaines “tendances” dans lesquelles le discours public a laissé sa marque. Depuis plusieurs années, il s’agit d’un discours contre les musulmans et les réfugiés.