LOADING

Type to search

France La propagande

Une élue ligérienne visée par des tags antisémites à Roanne

Share
Source: francebleu

Roanne – Pour ne pas faire de “publicité” aux auteurs de ces tags ignobles, Sophie Rotkopf préfère ne pas s’exprimer, mais la conseillère régionale Les Républicains est très marquée. Comme le révèlent nos confrères du Progrès, l’élue est visée par des tags antisémites. Elle a été avertie mercredi, en début d’après-midi.

“Mort aux juifs“, “Mort à la juif Sophie Rotkopf” et onze croix gammées. Voilà ce qui a été découvert sur un hangar municipal de la base nautique de Roanne. L’élue roannaise a porté plainte, comme la ville de Roanne, qui est propriétaire du bâtiment tagué, comme la Licra, qui porte plainte à chaque fois que des tags antisémites sont découverts et comme l’association cultuelle israélite de Roanne.

Ces tags ont été effacés ce jeudi matin par les agents municipaux, qui avaient déjà dû intervenir il y a une semaine, pour effacer d’autres inscriptions retrouvées près du stade Malleval. Là encore des croix gammées et ce tag “Mort aux juifs“. Ce jeudi soir, le parquet de Roanne confirme que personne n’a été interpellé pour l’instant.

La sénatrice communiste de la Loire Cécile Cukierman réagit dans un communiqué. “Je souhaite affirmer ma condamnation sans réserve de ces actes insupportables et inqualifiables. La montée de l’antisémitisme doit être combattue avec force et sans relâche, j’en appelle aux autorités afin qu’elles mettent en œuvre tous les moyens pour retrouver ces salisseurs de la République“.

En tout cas hasard du calendrier, Sophie Rotkopf doit présenter vendredi en séance plénière un plan financé par la Région, pour renforcer la lutte contre l’antisémitisme, alors que les actes antisémites ont bondi de 74 % en France l’an dernier.