LOADING

Type to search

France Rapports Annuels

130 faits “racistes ou antisémites” signalés dans l’Éducation nationale au premier trimestre 2019

Share
Source: lefigaro

Quelque 130 cas d’actes racistes ou antisémites au sein d’établissements scolaires ont été signalés par la cellule de veille et d’alerte mise en place par le ministère de l’Éducation, sur le premier trimestre 2019, a indiqué Jean-Michel Blanquer aujourd’hui.

Sur ces 130 faits, environ 16% «ont un caractère antisémite», a ajouté le ministère, qui évoque «des propos généraux et parfois diffus, des graffitis et dégradations, et le ciblage de personnes». Ces actes ont pour auteurs des élèves à 51% et des parents à 35%. Quatre académies se détachent: Créteil concentre 30% des faits signalés, Lille 15%, Versailles 8% et Grenoble 7%.

Le ministère avait instauré en juin 2017 une cellule de veille et d’alerte pour permettre aux personnels éducatifs de signaler les cas d’atteinte à la laïcité. Ils peuvent aussi signaler les cas de racisme et d’antisémitisme et c’est ce nombre-là que le ministère dévoile ce jeudi pour la première fois.

Parallèlement, le ministre Jean-Michel Blanquer avait lancé en décembre dernier une plateforme, avec la Dilcrah (délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT), qui permet aux enseignants, là encore, de signaler des incidents racistes ou antisémites. Sur cette plateforme, 54 cas ont été signalés, dont 16 ont ensuite été classés sans suite.