LOADING

Type to search

L'Autriche Rapports Annuels

Le taux d’antisémitisme en Autriche est de 10% et le taux d’antisémitisme latent est de 30%

Share
Source: parlament

“Là où l’antisémitisme apparaît, il entraîne des changements dans la société, tels que le racisme, la xénophobie, les tendances antidémocratiques et l’appel à une personne forte”, a déclaré Wolfgang Sobotka, président du Conseil national, soulignant l’importance de la recherche sur l’antisémitisme. La société Européenne a également changé en 2015, l’antisémitisme existe toujours de manière latente et l’Autriche n’est pas une île de bonheur. “L’antisémitisme nous concerne tous” a déclaré le président du Conseil national.

Les données des études confirment à l’aide de documents que l’antisémitisme se trouve dans une part relative de la population d’environ 10%, qui est avant tout un antisémitisme raciste et négationniste. En outre, il existe des indices d’antisémitisme latent dans environ 30% de la population, surtout dans les domaines suivants: antisémitisme traditionnel, antisémitisme vis-à-vis d’Israël et antisémitisme secondaire, a déclaré Eva Zgelowicz de l’Institut de recherche sociale empirique (IFES). Selon les résultats, un potentiel antisémite alarmant se révèle parmi les arabophones et les turcophones vivant en Autriche depuis longtemps.

L’étude, commandée par le président du Conseil national, a été menée par un groupe de chercheurs professionnels sous la direction de l’Institut de recherche sociale. Ensemble avec Sobotka, Thomas Streren et Eva Zablowitz, ont clarifié les résultats et les conclusions de la recherche.