LOADING

Type to search

Grande-Bretagne Rapports Annuels

Le Parti travailliste: 673 plaintes d’antisémitisme en 10 mois

Share
Source: independent

Les députés travaillistes ont condamné la réaction des dirigeants du parti après que des hauts responsables du parti ont reconnu que seulement 12 des 700 déclarations d’actes antisémites avaient conduit à la destitution de membres du parti.

Les membres du Parlement et leurs collègues ont profité de leur réunion hebdomadaire pour dénoncer Jeremy Corbyn et d’autres responsables du parti après que la secrétaire générale du parti, Jennie Formby, a envoyé un courrier électronique aux députés contenant des informations sur les enquêtes relatives à l’antisémitisme.

Les données ont révélé que sur 673 cas d’antisémitisme entre avril 2018 et janvier 2019, près d’un tiers des cas n’ont été enquetés,  sans qu’aucune autre mesure ne soit prise.

Seuls 42 cas ont été transférés au Comité constitutionnel national (CNC), la Division de la discipline du Parti.

Parmi ces cas, 12 ont abouti à la destitution de membres du parti, tandis que six autres personnes ont été condamnés d’une façon différente. Le traitement des autres cas est toujours en cours.

Au total, 49 personnes ont quitté volontairement le parti après que des preuves de leurs actes antisémites leur ont été présenté.