LOADING

Type to search

Grande-Bretagne Lutte contre lantisémitisme

La définition de l’antisémitisme adoptée dans la constitution

Share
Source: guardian-series

La définition de l’Alliance internationale pour le souvenir de l’Holocauste (IHRA) de l’antisémitisme a été officiellement adoptée par le Conseil de Waltham Forest la nuit dernière.

L’adoption de la définition arrive après des mois durant lesquels le parti national du Labour et ses principaux membres se sont retrouvés mélés à des problèmes d’antisémitisme.   

Le conseil de Waltham Forest est dirigé par une majorité travailliste et la définition de l’IHRA sera à présent inscrite dans la constitution du conseil comme code de conduite.

L’IHRA définit l’antisémitisme comme “une certaine perception des Juifs, qui peut s’exprimer par une haine envers les juifs. Des manifestations réthoriques et physiques d’antisémitisme sont dirigées envers des individus juifs ou non-juifs et/ou leurs biens, envers des institutions de la communauté juive et des installations religieuses”.

La définition de l’IHRA renferme aussi des exemples concrets de l’antisémitisme, dont tous ont été adoptés dans la constitution de cette autorité.

Au total, 18 arrondissements londoniens ont déjà adopté à ce jour la définition de l’IHRA et le comité supérieur des districts de Londres a recommandé à tous les arrondissements de songer à l’adopter.

Le Secrétaire d’Etat pour les communautés et les gouvernements locaux a aussi écrit aux dirigeants du Conseil à travers le pays pour les encourager à adopter le texte complet de la définition de l’IHRA.