LOADING

Type to search

France Lutte contre lantisémitisme

Plan national de lutte contre le racisme et l’antisemitisme 2018-20120

Share
Source: 20minutes

Le ministre français de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, a annoncé jeudi le lancement d’une nouvelle plateforme de signalement des faits de racisme et antisémitisme.

Sur le même principe que celle mise en place en juin 2018, permettant au personnel de l’éducation nationale de signaler une atteinte à la laïcité, cette nouvelle plateforme est ouverte pour tous les personnels et doit leur permettre de signaler des situations ou des faits de racisme et d’antisémitisme dans leur classe ou au sein de leur établissement.

Par ce mode de signalement direct et simple, un soutien sera apporté dans les 24 heures et des réponses rapides seront proposées. Les équipes académiques “laïcité et faits religieux”, dont la compétence est ainsi élargie à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, peuvent être mobilisées. Elles apporteront des réponses concrètes à chacune des situations signalées et pourront, si nécessaire, se déplacer en établissements, mettre à disposition des ressources, ou encore accompagner des établissements sur le long terme.

Les remontées actuelles font état d’une cinquantaine de signalements enregistrés sous l’item “racisme/antisémitisme” entre le 19 mars et le 30 septembre 2018. Ces signalements concernent majoritairement des élèves du second degré, mais également quelques-uns du premier degré, des parents d’élèves, et recouvrent des propos ou insultes à l’encontre d’autres d’élèves, d’enseignants ou de l’institution scolaire.

Un vademecum “racisme et antisémitisme à l’école”, va être diffusé aux établissements début 2019, sous forme de fiches pratiques, afin de constituer le cadre de référence pour guider les interventions des équipes académiques auprès des écoles et des établissements. Des ressources pédagogiques élaborées par le ministère, en lien avec la DILCRAH, sont disponibles sur le portail “éduquer contre le racisme et l’antisémitisme” de Canopé.