LOADING

Type to search

États-Unis d'Amérique La propagande

Une vidéo et des flyers antisémites après une photo de classe de salut nazi

Share
Source: houstonchronicle

Une vidéo antisémite a été publiée sur les réseaux sociaux et des prospectus de haine anti-juive sont apparus dans la communauté de Baraboo, deux incidents liés à une photo controversée qui montrait des élèves d’un lycée du Wisconsin sur laquelle ils semblaient faire le salut nazi à l’occasion de leur bal de promotion.

Une vidéo de sept minutes a ainsi été postée dimanche sur le site payant de réseau social minds.com par un usager sous pseudonyme – BarabooAryans – dans laquelle il utilise des références antisémites et persifle la photographie controversée, a rapporté le journal Baraboo New Republic mercredi. La vidéo a été supprimée mercredi après-midi, selon l’article.

Lundi, des prospectus arborant des messages et des avertissements antisémites mettant en garde contre une éventuelle participation à des forums organisés pour promouvoir la lutte contre l’antisémitisme et la tolérance ont été distribués aux environs d’une école locale.

Au programme de ces rencontres prévues en date du 18 décembre, des assemblées constituées d’élèves et de personnels des lycées qui feront intervenir des invités prônant la tolérance.

Le chef de la police de Baraboo, Mark Schauf, a expliqué que ses agents – aux côtés des autorités fédérales et de l’Etat – oeuvrent à retrouver les auteurs de la vidéo et des prospectus.

Deux plateformes antisémites avaient épinglé la boulangerie Neat-O de Baraboo, qui avait publié un post sur Facebook condamnant la photo du bal de promotion.

La vidéo et les prospectus ont pour leur part dépeint la boulangerie comme un sponsor d’images nazies et d’antisémitisme.

Depuis l’apparition de la vidéo et des prospectus, les affaires du commerce ont chuté de moitié, a confié son propriétaire, Tony Nieto, à la chaîne WKOW 27 News.

Le cliché avait été pris au printemps dernier et montrait environ 50 lycéens. Il avait été posté à l’origine sur un album en ligne privé avec le tag #BarabooProud. Il avait été réalisé par le père d’un élève, Peter Gust, qui n’avait pas été par ailleurs retenu comme photographe par le district scolaire, cette nuit-là. La photo n’avait pas été prise sur le terrain du lycée.