LOADING

Type to search

États-Unis d'Amérique Menace

La communauté juive inquiètée par homme ayant proféré des menaces antisémites à Aventura

Share
Source: wsvn

Aventura, Floride – les autorités interrogent un homme du sud de la Floride ayant proféré des menaces antisémites à l’encontre d’une synagogue à Aventura.

La police d’Aventura n’est pas prête à donner des détails mais elle a publié jeudi une déclaration dans laquelle elle transmet que le nom de cet homme est Nadim Siddiqui de Hollywood.

“Nous souhaitons annoncer au public que le département de police d’Aventura coopère avec les organisations religieuses et les commerces de notre ville et les informe de l’évolution. La police d’Aventura travaille avec la mairie, l’état et les autorités fédérales sur la façon dont il faut traiter Mr. Sidiqui.”

“Les autorités d’application de la loi ont raconté au journal Miami Herald que Siddiqui est soupçonné d’avoir proféré des menaces envers le centre juif Tumberry à Aventura mais aussi, apparemment, contre d’autres institutions juives. Le centre juif Tumberry n’a pas réagi à nos appels téléphoniques de jeudi.

Siddiqui, âgé de 35 ans, a été arrêté au moins 3 fois ces dernières semaines par la police d’Aventura.

Le 14 octobre il est entré dans le magasin “Kosher Kingdom” au 3017 boulevard Aventura, a pris une bouteille de vin coûtant 27.99$ et l’a jetée par terre dans le magasin. Suite à cet incident, la police a délivré un ordre d’éloignement à son encontre.

Le 5 novembre il a été à nouveau arrêté. D’après la police, il est entré dans “Kosher Kingdom” le 30 octobre, a pris un plateau d’œufs et en a jeté un sur la fenêtre. Il a pris ensuite les plateaux d’œufs restants et les a fait tomber par terre à l’entrée du magasin.  Il a été accusé de violation de l’ordre d’éloignement, d’intrusion et de harcèlement.

Un homme qui s’est identifié comme étant le propriétaire du magasin n’était pas prêt jeudi à répondre aux questions.

L’incident a eu lieu six semaines après l’attentat de Pittsburgh au cours duquel 11 juifs ont été assassinés pendant la prière du samedi matin.