LOADING

Type to search

Hongrie La propagande

Le sous-chef du parti Jobbik a été contraint de démissionner après qu’un enregistrement antisémite est ressorti à la surface

Share
Source: Hungary today

Budapest – le sous-chef du parti Jobbik et parlementaire, István Szávay, a annoncé jeudi sa démission sur le champ après la publication d’enregistrements contenant des remarques antisémites et des détails sur une probable attaque.

Mercredi, la chaîne de télévision Hir TV, a présenté un enregistrement vocal de Szávay dans lequel on l’entend annoncer aux membres du parti au congrès du printemps, qu’il a physiquement attaqué la veille dans un pub une femme juive. D’après Szávay, c’est la femme qui a provoqué la dispute:

“Elle a crié, “ça pue le nazi ici” et je l’ai tout simplement frappée et elle est tombée, sale juive, paf, juste comme ça”.

Il a reconnu que l’enregistrement et les remarques antisémites étaient authentiques, mais il a insisté pour dire qu’il n’avait pas blessé physiquement cette femme.

Sur une annonce publiée jeudi sur sa page Facebook, Szávay a déclaré qu’il avait informé le chef du parti, Márton Gyöngyösi, de sa démission, qui a été acceptée et a déclaré qu’il demeurerait membre du Parlement.