LOADING

Type to search

États-Unis d'Amérique La propagande

Lors d’un discours enthousiaste et condescendant, Farrakhan dénie l’antisémitisme

Share
Source: ADL

Chicago, IL – dimanche 18 novembre, le dirigeant de la nation islamique, Louis Farrakhan, a fait un discours à la Mosquée Maryam, le siège de la NOI à Chicago et a ainsi poursuivi la longue histoire de son commentaire antisémite.

Lors de ce discours enthousiaste, renfermant en grande partie des sottises, Farrakhan parle de sa dernière visite en Iran, et se réfère à sa remarque dans laquelle il s’est considéré non comme un antisémite mais comme un “anti-termite”.

“Et lorsqu’ils ont interprété mes paroles, cela a mis le doute chez beaucoup de personnes. Pourquoi dirait-il quelque chose comme ça? Bon sang, si j’avais dit ça…qu’est-ce-que tu en penses? Comment sont les fondations chez toi? Qu’est-ce-qui ronge les fondements de ta discipline morale chez toi? Les termites te rongent. Mais je n’ai pas dit cela. Tu comprends, je n’ai pas besoin de dire des choses pour plaire à ton ignorance. Si j’ai déclaré cela, tu aurais dû dire:”c’est tellement vrai”.

Farrakhan a aussi rejeté l’idée qu’Israël est la patrie des pères du peuple juif, et a déclaré que les juifs ashkenazes (les juifs qui se sont installés en Europe suite à l’exil), n’avaient aucun lien réel avec la Terre sainte. Rien! Alors par une épreuve de force prouve-nous que tu es sémite…les palestiniens qui sont nés en Israël sont sémites, car ils sont en Palestine depuis déjà des milliers d’années, et qu’ils sont sémites. Alors qui est le véritable antisémite?”

D’autres parties du discours de Farrakhan:

“Lorsque j’étais en Israël, j’ai aperçu un homme noir sur un âne. Je ne parle pas l’arabe, mais mon guide qui était l’un des hébreux fils d’Israël, parlait l’hébreu et l’arabe. Alors je lui ai dit, demande-lui depuis combien de temps il vit ici. Alors ils ont demandé à ce frère noir. Il a dit, “il est là depuis qu’il se souvient de lui-même, ce qui signifie que nous avons toujours été là”.

Je m’adresse à mes ennemis, j’aurais aimé que Don King l’organise, une manifestation sur Madison Square Garden, une manifestation. Pourquoi pas? Nous sommes prêts à mourir pour ce en quoi nous croyons. Alors allez, Mr. Greenblatt de ADL – et emmenez Mr. Foxman, [Abe Foxman, ancient PDG d’ADL] avec vous. Sors dans la rue, Alan Dershowitz. Sortez dans la rue, vous qui prétendez que nous avons de la haine et que nous sommes antisémites, sortez de votre cachette, laissez derrière vous vos maison, venez dehors”.

“Ils [les juifs] n’ont pas besoin de se protéger de nous, nous ne leur ferons jamais de mal. Et ils parlent de 67% d’augmentation de l’antisémitisme, et tu ne peux pas trouver un seul disciple de Elijah Muhammad sous ma direction qui a fait quelque chose au peuple juif. Alors comment pourraient-on être ceux qui haïssons?