LOADING

Type to search

Grande-Bretagne Harcèlement

Une compagnie immobilière à Londres demande aux juifs: enlevez les Mezouzots

Share
Source: The Jc

Cedarwood Court, Clapton Common, Londres – des dizaines de religieux orthodoxes, qui résident près du quartier religieux de Stampford Hill, ont reçu un courrier de la société immobilière qui gère les appartements en location où ils résident, dans lequel il leur est demandé d’enlever immédiatement les Mezouzots, car “cela ne respecte pas les conditions du contrat de location, il n’existe pas d’autorisation d’accrocher des objets en dehors de la porte d’entrée”, tel qu’il est écrit.

Il est déclaré dans la lettre aux résidents, que “s’ils n’enlevaient pas eux-mêmes les Mezouzots, la société enverrait des gens pour enlever les Mezouzots, et tous les frais financiers pour cette opération seraient à la charge du locataire”, tel qu’il est écrit dans le courrier dont une copie m’a été transmise par la “voie des religieux”.

Aux côtés des religieux, plusieurs autres résidents ont aussi exprimé leur bouleversement suite à la lettre de la société et se sont manifesté sur les réseaux sociaux, sur le fait que “les juifs ne peuvent pas respecter leurs obligations religieuses”.

Une résidente non juive, du nom de Ivana Bartoletti, a déclaré sur le site “Jewish Chronicle”: j’habite ici depuis dix ans, je n’ai jamais entendu une seule plainte des non juifs concernant les Mezouzots”.

Le chef du district de Hackney, Philip Glanville, a déclaré qu’il soulèverait le sujet demain auprès des directeurs de la société, et que le sujet est “très sensible et déplorable pour les résidents concernés”.  

Aucune réaction n’a été reçue de la part de la société expéditrice du courrier menaçant.