LOADING

Type to search

Lutte contre lantisémitisme Pologne

La plus grande chaîne de librairies en Pologne cesse de vendre le livre d’un prêtre accusé d’antisémitisme

Share
Source: JTA

La plus grande chaîne de librairies en Pologne, Empik, a cessé de vendre le livre écrit par un ancien prêtre accusé d’antisémitisme, après que la clientèle a menacé de le boycotter.

Le livre “Mon combat pour la vérité” (Moja walka o prawdę) est l’œuvre de Jacek Miedlar, un ancien prêtre rattaché aux nationalistes polonais. Il a été jugé dans la ville de Wrocław située à l’ouest de la Pologne pour “incitement public à la haine sur fond de différences d’opinions religieuses et nationales” au titre du discours par lequel il a appelé à la haine contre les juifs et les ukrainiens.

“C’est révoltant que quelqu’un puisse publier un livre portant un titre qui rappelle le Mein Kampf de Hitler et que la plus grande chaîne de librairies du pays ne comprend pas qu’elle pousse au radicalisme, déclare Monika Krawczyk, PDG de la fondation pour la préservation du patrimoine juif en Pologne.

En réponse, la porte-parole de la communication de Empik, Monika Marianowicz a déclaré à JTA:”nous soutenons la liberté d’expression, mais dans les limites de la loi. Suite à de nombreux messages et courriers électroniques envoyés à la librairie et des remarques sur les réseaux sociaux, le livre a été retiré temporairement de la vente…jusqu’à ce que la situation soit éclaircie”.