LOADING

Type to search

Canada Délégitimation

la Fédération des étudiants exprime son soutien au mouvement BDS

Share
Source: cj news

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants (FCÉÉ) a approuvé lundi le mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanctions et a condamné “l’occupation en cours de la Palestine”.

Ce soutien fait suite à une décision prise le même jour par la plateforme de réservation de logements en ligne Airbnb de ne plus inscrire les locations dans les implantations de Cisjordanie.

Le FCÉÉ a décidé de soutenir l’activité du BDS, notamment en approuvant des dons financiers pouvant aller jusqu’à 500 dollars à toute organisation pro-palestinienne.

L’organisation de plus d’un demi-million de membres et qui compte 64 syndicats membres à travers le Canada, a également condamné les “atrocités commises par les Israéliens à Gaza” et a réitéré l’engagement de la Fédération au BDS et “la lutte contre la guerre”.

L’organisation d’étudiants juifs Hillel a condamné la décision de la fédération qui, selon eux, était “alimentée” par la haine et “contre-productive pour la paix”.

“La motion est en proie à des inexactitudes factuelles et à des distorsions historiques. Dans sa campagne obsessionnelle exclusivement dirigée contre un pays et une communauté, le SCF a marginalisé davantage les milliers d’étudiants juifs qu’il est chargé de représenter”, a déclaré les responsables du mouvement Hillel.

“En tant que Canadiens juifs et universitaires, nous sommes découragés par la quantité d’énergie investie dans le dénigrement des Israéliens, plutôt que par la création d’espaces pour ceux qui ont des récits et des expériences historiques contradictoires pour se réunir et aborder des questions complexes comme le conflit israélo-palestinien”, ont-t-ils expliqué.

“C’est un signe évident que le mouvement BDS gagne du terrain, tant au Canada que dans le monde, en particulier chez les étudiants,” a signalé Corey Balsam, coordinateur national de l’organisation Independent Jewish Voices (Voix Juives Indépendantes).

Plus tôt ce mois-ci, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau a assimilé le BDS à l’antisémitisme.