LOADING

Type to search

Délégitimation États-Unis d'Amérique

Linda Sarsour a insinué: les juifs ont une double loyauté

Share
Source: Times of Israel

La dirigeante féministe arabo-américaine, Linda Sarsour, a fait allusion au fait que la véritable loyauté des juifs de gauche est attribuée à Israël et non aux Etats-Unis.

Sarsour, la dirigeante américaine de premier plan de “la marche des femmes”, a appelé sur Facebook à soutenir la député élue au Congrès, Helen Omer, bien qu’elle ait exprimé son soutien pour le boycott sur Israël.

Sur le même post, elle a précisé que les attaques sur Omer “ne viennent pas seulement de la droite, mais de plusieurs personnes qui se font passer pour des progressistes mais qui accorderont toujours la priorité à leur loyauté envers Israël plutôt qu’à leur engagement pour la démocratie et la liberté d’expression”.

A gauche, une fracture s’est mise en place autour de Sarsour et de Omer, en raison du refus de Omer de désavouer l’antisémite musulman Louis Farhan, et de l’implication de Sarsour pour la défense de Omer à ce sujet. L’organisation juive AJC a réagi en déclarant qu’accuser les juifs de double loyauté est une déclaration antisémite bien connue.

Sarsour a écrit en réponse à la critique qu’elle était “inquiète du fait que les organisations comme la ligue contre la diffamation se servaient de leurs scènes pour attaquer une femme noire musulmane pionnière et porter préjudice à la défense des droits de l’homme palestiniens”.

L’extrême gauche juive a pour habitude de promouvoir des musulmanes à des positions clés des mouvements qui sont sous son contrôle, y compris la cerise sur le gâteau de la gauche, le mouvement féministe extrêmiste féministe. Toutefois il semblerait à présent que la mouvance de la gauche musulmane aux Etats-Unis en direction de l’antisémitisme place les juifs de gauche devant un problème. Le même processus apparait dans le parti du Labor en Grande-Bretagne.