LOADING

Type to search

La propagande Suède

Le magazine officiel du gouvernement de Suède présente: Les protocoles des Sages de Sion version 2018

Share
Source: ngo-monitor

Neufs jours avant les élections générales en Suède, sur fond d’antisémitisme croissant dans le pays, le magazine officiel de l’agence gouvernementale suédoise pour le développpement (OmVärlden) publie (27.08) 12 articles sur l’institut de recherches NGO Monitor, renfermant des motivations et des allusions antisémites des protocoles des Sages de Sion (sur la toile d’araignée, théories du complot).

Entre autres, il est déclaré que NGO Monitor est au centre du “réseau de la toile d’araignée” mondial qui actionne le premier ministre d’Israël, le Président des Etats-Unis et autres personnalités importantes de la politique internationale. Il est aussi prétendu que l’institut est derrière les attaques sur des activistes politiques en Israël, soutient Elor Azaria et les décisions de la ministre de la Culture.Les déclarations sont accompagnées de citations d’activistes d’organisations israéliennes, palestiniennes et suédoises, (y compris les Briseurs de silence, Betsalem, Al Haq, le centre pour les droits de l’individu et l’association de solidarité palestinienne en Suède). Sans surprise, toutes les organisations précitées reçoivent un financement de cette même agence gouvernementale pour le développement – propriétaire du magazine. Les auteurs des articles sont eux aussi des activistes anti-Israël connus, l’un d’eux a même participé à la flotille de Gaza.

Les articles ont été écrits en réaction à l’étude de NGO Monitor sur le financement du gouvernement suédois aux organisations impliquées dans la campagne contre Israël. Cette étude a entraîné plusieurs articles dans les principaux journaux suédois qui critiquent la manière dont le gouvernement suédois gère l’aide humanitaire.

L’utilisation de motivations antisémites par le magazine, renforce la nécessité d’une enquête indépendante et complète sur l’implication suédoise dans le conflit arabo-israélien et souligne l’importance des recherches de l’institut.