LOADING

Type to search

Lutte contre lantisémitisme

Une enquête criminelle ouverte après des accusations d’antisémitisme au sein du Labour

Share
Source: lbc

Un dossier interne au parti travailliste, compilant 45 affaires dont des messages haineux postés par des membres du parti sur les réseaux sociaux, a fuité à la radio LBC…

Après des accusations d’antisémitisme au sein du Labour, principal parti d’opposition au Royaume-Uni, une enquête criminelle a été lancée, a annoncé Scotland Yard ce vendredi.

La police a indiqué dans un communiqué avoir reçu mardi 4 septembre un « dossier contenant des documents à la suite d’une interview accordée à LBC Radio ». « Le contenu a été examiné par des agents spécialisés » et « une enquête criminelle a été ouverte sur certaines des allégations contenues dans ces documents », a expliqué Scotland Yard.

Des messages haineux postés sur les réseaux sociaux

Un dossier interne au parti travailliste compilant 45 affaires dont des messages haineux postés par des membres du parti sur les réseaux sociaux a fuité à la radio LBC. La radio a transmis ce dossier à la patronne de Scotland Yard, Cressida Dick. La police a travaillé en lien avec le Crown prosecution service, chargé de l’accusation au Royaume-Uni, avant que les poursuites ne soient engagées.

Le parti travailliste s’est dit prêt à collaborer avec les enquêteurs. « Le Labour a un système solide pour enquêter sur les plaintes d’infractions présumées aux règles du parti travaillistes commises par des membres ». « Toute personne s’estimant victime d’une infraction doit le signaler à la police », ajoute le parti qui a passé les derniers mois à se défendre d’accusations d’antisémitisme.