LOADING

Type to search

France Harcèlement

Une étudiante en médecine porte plainte pour injures antisémites

Share
Source: lefigaro

Paris – Blagues sur la Shoah, saluts hitlériens…À l’université Paris 13, en Seine-Saint-Denis, une étudiante a porté plainte après avoir été victime d’injures antisémites. C’est la quatrième affaire de ce genre.

Le témoignage est glaçant. Une étudiante de la faculté de médecine de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a décidé de porter plainte pour injures antisémites après avoir été copieusement insultée par des camarades de promotion de l’université. La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, recevra aujourd’hui le président de l’université Paris XIII afin de «faire le point sur les dispositifs de prévention en place dans son établissement».

La rentrée universitaire a été marquée par plusieurs cas d’actes antisémites dans l’enseignement supérieur qui inquiètent les étudiants juifs de France.

«Dès le début, j’ai expliqué que ça me blessait, explique à Europe 1 la jeune fille sous couvert d’anonymat. J’ai dit qu’on ne pouvait pas rire de la Shoah, mais on est passé des blagues sur la Shoah à des saluts hitlériens, puis on invente un jeu qui s’appelle le ‘freespa’ [contraction de frisbee et kippa], le lancer de kippa qu’on jette par terre».

La jeune fille explique s’être éloignée de ce groupe, qui la menace d’insulter au week-end d’intégration. Elle renonce à s’y rendre. Mais deux semaines plus tard, un étudiant l’alerte sur une nouvelle conversation Facebook. «Ils proposent à nouveau de renouveler le thème antisémite en l’appelant ‘bob Auschwitz 2019’ (bob désignant le week-end d’intégration, ndlr), ‘bob-rafle 2019’, ‘bob [nom de famille de l’étudiante] 2019’, ‘beau juif et boboche’ , ‘les nazis contre les juifs’, avec une photo d’un étudiant juif brûlant dans les flammes rapporte l’étudiante sur Europe 1.

D’après la radio qui a pu les consulter, certains messages postés sur les réseaux sociaux des étudiants de l’université classent les juifs de la promotion, avec un chiffre et un commentaire: «Juif niveau 31, impliqué mais capacité à traîner avec des goyes», «juive niveau 75, prestige 4, prête à tout pour sa commu[nauté]», «niveau 2, il sait qu’il y a une fête qui s’appelle Shabbat».