LOADING

Type to search

Argentine Rapports Annuels

L’antisémitisme a été le principal motif de discrimination à Buenos Aires en 2017

Share
Source: Israel national news

L’antisémitisme a été le principal motif de plaintes portées pour discrimination et déposées au bureau du procureur de la ville de Buenos Aires l’année dernière.

Les attaques contre la communauté juive ont représenté 24% des 215 plaintes enregistrées en 2017, contre 22% des 210 cas de l’année précédente.

Au cours des deux dernières années, le bureau du procureur de la ville a mis en place une équipe spécialisée qui cherche à apporter une réponse rapide et efficace aux cas d’actes discriminatoires.

Or, seulement 2% des personnes accusées de discrimination antisémite ont été condamnées par un tribunal, 8% des affaires sont en cours et 13% font actuellement l’objet d’une enquête, selon le bureau du procureur.

Quelque 70% des plaintes ont été archivées et fermées, la plupart d’entre elles pour “faute de preuves”.

La discrimination fondée sur l’orientation sexuelle venait au deuxième rang avec 20%, suivie de la discrimination fondée sur les caractéristiques physiques et mentales (19%) et la xénophobie (16%).

Par ailleurs, près de 13% des plaintes liées à la discrimination ont été répertoriés sur les réseaux sociaux et les services de messagerie instantanée.