LOADING

Type to search

Grande-Bretagne Lutte contre lantisémitisme

Trois dirigeants syndicaux appellent le Labour à adopter l’intégralité de la définition sur l’antisémitisme

Share
Source: The Guardian

Dave Prentis, le secrétaire général de Unison, Tim Roache, le secrétaire général du syndicat du GMB et Paddy Lillis, le secrétaire général du syndicat du USDAW, lancent un appel au Labour pour l’adoption de la définition intégrale de l’alliance internationale sur la Shoah et l’Héroïsme (IHRA) au sujet de l’antisémitisme, en affirmant qu’en ne le faisant pas, ils ne permettent pas à ce parti moral de s’opposer à la haine et à l’oppression raciale.

Prentis a déclaré que cela est devenu une distraction dangereuse pour le parti travailliste, et trop facile pour les partisans de Boris Johnson de détourner la critique sur les propos de l’ancien ministre des Affaires étrangères sur les femmes musulmanes qui portent le Hidjab, en déclarant “qu’en est-il de l’antisémitisme au sein du parti du Labour?”

Paddy Lillis   Tim Roache   Dave Prentis

               Paddy Lillis                                             Tim Roache                                               Dave Prentis

Dans un article pour le “New Statesman”, Boris écrit:” pour l’instant, l’adoption de l’intégralité de la définition de l’HIRA sur l’antisémitisme, et de tous ses exemples, supprimera les accusations de racisme à l’encontre de notre parti et mettra un terme à l’affaire du Labour et de l’antisémitisme [un soutien au Labour pour les prochaines élections]”.

Tim Roache, fait la même déclaration lorsqu’il dit que le Labour doit adopter la définition de l’IHRA sur l’antisémitisme dans son intégralité, en reconnaissant que la critique sur le gouvernement d’Israël et le soutien envers nos frères et nos sœurs palestiniens n’est pas de l’antisémitisme”, a écrit Roache.

Paddy Lillis va dans le même sens que Dave Prentis de UNISON et que Tim Roache du GMB en demandant l’annulation de la position du parti.

D’après les rapports, le syndicat des boulangers appelle le Labour à s’en tenir au code de conduite actuel qui adopte la définition de l’alliance internationale pour la commémoration de la Shoah, à l’exception de quatre exemples sur 12 de son contenu. Mais l’Usdaw (le syndicat des ouvriers, des employés de la distribution et des ouvriers syndiqués), possède deux sièges au syndicat national des ouvriers, ce qui augmente les chances que ces changements verront le jour grâce à eux.