LOADING

Type to search

Lutte contre lantisémitisme

Palestinien puni pour avoir agressé un Israélien

Share
Source: 20min

En séjour en Suisse, un avocat israélien qui portait une kippa sur la tête a été agressé par un Palestinien dans un train. Les faits se sont déroulés entre Fribourg et Lausanne le 6 février dernier. Ils viennent d’être sanctionnés.

Israël, tel est son prénom, lisait tranquillement assis au deuxième étage du wagon, lorsqu’est passé Mohamed. Ce Palestinien de 40 ans, né à Gaza, est interdit de séjour en Suisse. Connu sous six alias différents, il est trafiquant de drogue en Allemagne, ce qu’il admet volontiers.

Mohamed s’est approché d’Israël, qui s’exprime en anglais. Il lui a lancé au visage le sweat-shirt qui pendait au crochet et lui a fait signe de descendre à l’étage inférieur. Il a aussi saisi son livre et sa bouteille d’eau, les a lancés au bas de l’escalier, puis s’est emparé de sa kippa qu’il a piétinée avant de la jeter dans une poubelle. Ensuite, il y a eu des coups portés sur tout le corps. Les lunettes d’Israël ont été cassées et sa montre volée. Mohamed lui a aussi indiqué par geste sa volonté de l’égorger. Il a du reste fait de même avec une passagère, témoin de l’altercation.

Arrêté en gare de Lausanne, le Palestinien a été reconnu coupable de voies de fait, vol, dommages à la propriété et menaces. L’acte raciste, antisémite, n’a en revanche pas été retenu ni démontré et l’avocat genevois de la victime n’a pas fait opposition. Mohamed a été condamné à 140 jours ferme et à une amende de 1000 francs.

«C’est grave», commente Johanne Gurfinkiel, secrétaire général de la Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (Cicad). «Je ne comprends pas que le caractère antisémite de cette affaire n’ait pas été retenu puisque cela apparaît clairement. C’est parce qu’elle portait une kippa que la victime a été agressée.» Selon la Cicad, les actes de cette nature sont stables, avec des poussées en fonction de l’actualité au Proche-Orient.