LOADING

Type to search

Lutte contre lantisémitisme

Des experts de la Shoah exigent de Facebook la suppression des messages antisémites

Share
Source: The Times

Plus de 20 experts de la Shoah ont demandé à rencontrer le fondateur de Facebook, Marc Zuckenberg, pour traiter de l’échec du propriétaire du site concernant la suppression de matériel antisémite.

Des posts qui ont été publiés déclarant que la Shoah est un mensonge et que le peuple juif est “barbare et insalubre” n’ont pas été supprimés par Facebook, bien qu’ils aient été déclarés blessants, a dévoilé le “Times” le mois dernier.

Malgré les promesses assurant que le matériel antisémite avait été filtré, de nombreux posts, y compris une caricature décrivant les juifs comme des trafiquants de sexe et des criminels de guerre, sont restés sur le site internet jusqu’à hier.

Dans une lettre ouverte adressée à Marc Zuckenberg hier soir, des dirigeants de 24 institutions internationales ont exigé une action. Parmi les signataires: Diane Lee, PDG du musée de la guerre impériale en Grande-Bretagne, le professeur Peter Schäfer, directeur du musée juif de Berlin, et Henry Grunwald, président du centre national de la Shoah et des musées de Grande-Bretagne.

Il est écrit dans la lettre:”Facebook n’a pas le droit de laisser passer le mensonge et la falsification de la Shoah et du peuple juif, sans vérification systématique. L’antisémitisme virulent est un moyen éprouvé qui changent la haine rétorique en agissements violents”,  

La controverse est apparue suite aux paroles de Mr. Zuckerberg, déclarant que le déni de la Shoah ne sera pas supprimé automatiquement du site, car il ne peut exister que pour celui qui ne regarde que les fausses évidences. Facebook a déclaré: “nous prenons très au sérieux la question antisémite et toute forme de haine, et nous constatons qu’elle est extrêmement blessante”.