LOADING

Type to search

Profanation

Une fosse commune profanée à Bradichev

Share
Source: facebook

Bradichev – une fosse commune juive qui se trouve dans la périphérie de la ville de Bradichev en Ukraine a été profanée hier par des inconnus, qui cherchaient sur place des trésors parmi les ossements des morts qui ont péri lors de la Shoah.

Edouard Dolinski, l’un des dirigeants de la communauté juive dans la région, a posté sur son compte Facebook une photo effrayante de la fosse après l’invasion des pilleurs de tombes sur place. Sur la photo, on voit entre autre la natte d’une femme juive et des restes d’ossements qui ont été sortis de la tombe et jetés sur le sol. Dolinski déclare que le pillage des tombes se poursuit depuis déjà plusieurs années en Ukraine et se renforce chaque été. Selon lui, bien que l’on sache que les juifs ont été dénudés de tout objet de valeur avant leur mort, les pilleurs continuent de chercher.

D’après sa déclaration, la police locale a arrêté il y a trois jours un citoyen ukrainien alors qu’il creusait une autre fosse commune juive. Un autre suspect a réussi à s’enfuir. D’après lui, dix-huit mille juifs sont enterrés en Ukraine dans des fosses communes, mais il affirme que la police ne s’investit pas assez pour combattre ce phénomène, et celui qui se fait malgré tout arrêter s’en sort avec la simple sanction d’une amende à payer.

“Il s’agit de profanation du souvenir des juifs qui ont péri lors de la Shoah. C’est à la fois du vandalisme et de l’antisémitisme. Ce la provient du mythe antisémite prétendant que les juifs étaient riches et qu’ils trouveront certainement dans les fosses communes de nombreux trésors. Mais la vérité est que la plupart des juifs qui ont été enterrés dans ces fosses communes n’avaient plus rien, et ce n’est que dans très peu de cas qu’ils furent enterrés avec leurs biens”.