LOADING

Type to search

Lutte contre lantisémitisme

Juifs et musulmans portent la kippa lors d’une marche de solidarité à Berlin

Share
Source: walla

Des Juifs américains se sont associés à des Juifs et des Musulmans allemands pour une « marche de la kippa » dans les rues de Berlin, pour manifester leur solidarité avec les Juifs de la capitale allemande.

La marche de dimanche s’inscrit dans un contexte d’incidents antisémites récurrents en Allemagne, où la plupart des auteurs étaient d’origine musulmane. Des étudiants musulmans ont pris part à la marche en centre ville, a affirmé un responsable des Fédérations juives d’Amérique du nord (JFNA) au JTA.C

Cette marche a été organisée durant une mission de cinq jours de JFNA, qui ont fait venir quelque 150 participants de 34 fédérations juives américaines à Berlin et à Budapest.

Aux côtés des étudiants musulmans, les visiteurs américains étaient accompagnés d’étudiants Juifs allemands, selon Brian Abrahams, vice-président senior des JFNA.

« De nombreux participants à cette mission n’ont jamais fait l’expérience de porter une kippa en public en Amérique, et là, ils ont marché avec dans les rues de Berlin », a déclaré Abrahams après la marche.

Il a ajouté que les piétons ont vu une horde de kippa approcher, et n’ont eu aucune réaction négative.

A Berlin, les participants à la mission ont rencontré des dirigeants juifs, qui ont parlé de la diversité de la communauté juive locale, qui compte officiellement 10 000 personnes. Nombre d’entre eux sont originaires de Russie.

Les craintes autour de l’antisémitisme en Allemagne se sont intensifiées. Certains dirigeants communautaires et politiques ont mis en garde contre des attitudes anti-juives et antisionistes parmi le million de réfugiés venus du Moyen-Orien et d’Afrique du nord, affirmant que ces sentiments sont une bombe à retardement.

L’Allemagne a été secouée par une attaque antisémite en avril, impliquant un migrant syrien qui a frappé avec sa ceinture un Arabe israélien qui portait une kippa dans le cadre d’une expérience sociale. Une vidéo de l’agression, filmée par la victime depuis son smartphone, a choqué le public et donné lieu à des rassemblements de solidarité avec les Juifs.

Le Conseil central des Juifs d’Allemagne avait été jusqu’à déconseiller aux homme juifs le port de la kippa en public.

La semaine dernière, un professeur israélien a été agressé par un allemand d’origine palestinienne, qui a crié « pas de Juifs en Allemagne », avant de le frapper et de lui ôter la kippa de la tête.