LOADING

Type to search

Délégitimation Incidents antisémites

Une députée parlementaire antisémite a été promue ministre dans un gouvernement de l’ombre

Share
Source: TheJC

Une députée parlementaire du Labour, qui avait été suspendue de son parti pour des positions antisémites, a été promue au poste de ministre dans un gouvernement de l’ombre.

Jeremy Corbyn a nommé mardi la députée parlementaire Naz Shah au poste de ministre aux droits des femmes et à la Parité.

Mme. Shah a été réintégrée dans son parti au mois de juillet 2016, suite à une procédure disciplinaire en raison de ses remarques réitérées contre les juifs et contre Israël.

En août 2014, avant de devenir députée parlementaire, elle a partagé un lien sur Facebook dans lequel on proposait de payer des “frais de transfert” pour évacuer les juifs du Moyen-Orient.

Elle a aussi publié un post avec un lien sur un blog qui prétendait que le sionisme était utilisé pour “motiver les juifs à exercer une pression politique aux plus hauts niveaux des postes de la fonction publique”.

Sur un autre post la même année, elle a comparé la politique d’Israël à celle de Hitler.

Suite à la publication des messages, Shah a déclaré à la BBC:” je n’étais pas antisémite, ce que j’ai publié était antisémite”. Elle a défini les articles “blessants et insupportables”.

Elle a déclaré reconnaître ” à quel point je suis stupide et que je ne comprends pas ces choses”, et elle s’est excusée pour les publications.“La vérité est que certaines des choses que je sais aujourd’hui, ne m’étaient pas connues alors”, a-t-elle dit. “Le langage que j’ai utilisé était antisémite, c’était blessant”.

Mme. Shah a été licenciée du Comité interne de la Chambre des représentants, puis réintégrée par le parti et s’est engagée à regagner la confiance de la communauté juive.

A son retour, le porte-parole du comité des représentants a déclaré:” parmi toutes les personnes qui ont été suspendues par le parti du Labour en raison d’actes antisémites, Naz Shah se démarque comme une personne qui est prête à présenter ses excuses à la communauté juive au niveau local et national, et à faire des efforts pour apprendre de ses erreurs.

“Pour cette raison, son retour est approprié”.

Mme. Shah a multiplié sa majorité à Bradford West aux élections générales de 2017.

Quelques jours avant les élections, elle a été appréhendée par des cris “juive, juive, juive”, après qu’elle a déclaré le droit d’existence d’Israël.

Mme. Shah a déclaré:” Est-ce-que je pense qu’Israël a le droit d’exister? Je continue à assumer tel que je l’ai déclaré que je crois qu’Israël a le droit d’exister”.