LOADING

Type to search

Attaque

Des incidents violents entre des néo-nazis et des palestiniens contre les partisans d’Israël

Share
Source: maariv

Stockholm – Stockholm, capitale de la Suède, organise chaque année un festival politique au cours duquel des représentants et des ambassadeurs du monde entier présentent leurs idées et leurs approches sur différents sujets.  Des partisans d’Israël ainsi que l’ambassadeur du pays en Suède ont l’habitude d’y participer, d’exprimer leur soutien et d’en présenter les bons côtés, les réalisations d’Israël et ses partenariats avec la Suède dans plusieurs domaines comme la haute technologie, l’art, le commerce etc..

Cette semaine, plusieurs incidents désagréables ont éclaté pendant le déroulement du festival, lorsque des organisations palestiniennes ont tenté mercredi de s’en prendre au stand israélien qui y était installé, de s’emparer des drapeaux d’Israël et de les détruire.

Le lendemain, une confrontation a eu lieu en plein festival entre l’organisation néo-nazie Nordic Resistance Movement et les militants sous la tente de soutien à Israël, au cours de laquelle Christina Toledano Asbrink, une femme juive qui se trouvait sous la tente, a été légèrement blessée. Pendant cet affrontement, les esprits se sont échauffés jusqu’à ce que Stephan Lorenzo, un activiste du centre, a crié sur sa page Facebook “nous sommes attaqués” et a demandé de l’aide. La police est arrivée sur place et a fait cesser cette confrontation qui aurait pu se terminer avec de plus graves conséquences.

La ministre des Affaires étrangères de Suède, Margot Wallström, a tweeté sur Twitter suite aux évènements, que la Suède dénonce les actes de violence lors du festival et que l’organisation néo-nazie n’a pas sa place dans la démocratie suédoise.