LOADING

Type to search

La propagande

Les Nazis passent sur Google+ après Facebook et Twitter

Share
Source: independent

Des organisations nazies et autres extrémistes passent sur Google+ suite aux mesures prisent par les plateformes des autres réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

Google a confirmé le sujet en déclarant qu’il “fallait faire plus” pour le traiter comme il se doit et mettre des équipes désignées pour le faire.

Le porte-parole de Google a déclaré au journal “Independent”:”nous avons une politique claire contre les contenus violents et les contenus des organisations terroristes bien connues et lorsque nous découvrons des violations, nous entamons rapidement une action”.

Ils ont ajouté:”nous avons une équipe dédiée à la prévention de contenus violents et de discours haineux sur nos plateformes, y compris Google+ et même si nous reconnaissons qu’il nous faut en faire plus, nous devons le faire correctement”.

L’apparition de dizaines de groupes extrémistes sur Google+ a été identifiée la première fois par “Hill”, qui fait le rapport sur les organisations publiant ouvertement des contenus racistes et antisémites”.

Les organisations et les abonnés qui ont été observés par l'”Independent” ont ouvertement participé à des images homophobes et des observations incitant à la violence.

Un des abonnés de Google+ qui a partagé un tel contenu rassemblait plus de 600 vues.

Des mesures sévères pour un contenu de ce genre sur Facebook ont été prises après que les suprématistes blancs ont manifesté à Charlottesville, Virginie, l’année dernière.