Pays Bas / 04-12-2017

Les juifs de Hollande: l'ancien Premier ministre est un antisémite.

Source: JTA


La principale organisation parmi les organisations juives de Hollande a accusé en fin de semaine l'ancien Premier ministre, Dries Van Agt, de haine des juifs. C'est la première fois que cette accusation est ouvertement et clairement exprimée.

 

La principale organisation juive connue sous l'abrévation CJO, a également tourné ses accusations contre l'organisation "Forum des droits" que ce dernier a fondé et qui s'occupe de la défense juridique des palestiniens.

 

Les premières accusations selon lesquelles Van Agt est un antisémite, ont été entendues dans les années 1970. Il a siégé comme Premier ministre de 1977 à 1982.

 

L'agence de presse JTA a rapporté que la goutte d'eau qui a fait débordé le vase, pour la CJO, ont été des remarques exprimées lors d'un évènement qui s'est tenu la semaine dernière à Ortracht, organisé par les jeunes socialistes du parti travailliste de Hollande.

 

Le parti est "bon pour les palestiniens", a-t-elle déclaré, "malgré la force du lobby juif" au sein du parti.

 

"Le forum des droits" de Van Agt a ignoré, le mois dernier, une lettre expédiée par les dirigeants des communautés réformistes et conservatrices de Hollande au Premier ministre, Marc Rotte, dans laquelle ils se plaignent de l'antisémitisme au sein des mouvements de boycott envers Israël.