États-Unis d'Amérique / 11-04-2017

Jared Kushner est une cible croissante de l’antisémitisme en ligne, affirme l’ADL

Source: ADL


L’invective antisémite contre Jared Kushner est récemment montée en flèche, selon un rapport de l’Anti-Defamation League (ADL).

 

Le rapport de l’ADL, publié lundi, est intitulé « Croissance explosive des comportements détestables et des théories antisémites conspirationnistes contre Jared Kushner ». Ce rapport documente une série de tweets antisémites des suprématistes blancs dirigés contre Kushner, un juif orthodoxe et conseiller et gendre du président Donald Trump. Les tweets, envoyés par des antisémites notoires comme David Duke et Richard Spencer, affirment que Kushner manipule Trump et est en train de conduire les États-Unis à la guerre au bénéfice d’Israël.

 

« #FireKushner Personne n’a voté pour Kushner », a déclaré Spencer le 7 avril. « En effet, beaucoup d’entre nous ont voté contre des gens comme Kushner ayant le pouvoir. » Le samedi, Duke a tweeté : « Nous sommes tirés vers le bas. Les suprématistes ZIO [sionistes] sont le véritable ennemi du peuple américain … pas Assad, pas Poutine. #FireKushner. »

 

« Cette campagne d’antisémitisme a été dirigée par les suprématistes blancs et les antisémites et possède toutes les caractéristiques des théories classiques de la conspiration juive », a écrit l’ADL.

 

Les tweets apparaissent dans le contexte d’une querelle à la Maison Blanche entre Kushner et Stephen Bannon, le chef de la stratégie populiste de Trump qui dirigeait le site Breitbart News, qu’il appelait « la plate-forme pour l’alt-droit ».

 

Alors que l’influence de Kushner semble avoir augmenté à la Maison-Blanche, les suprématistes blancs ont répondu de diverses manières en prétendant que Kushner est un conseiller néfaste qui contrôle Trump.

 

Un rapport de l’ADL paru en octobre avait révélé que « plus de 2,6 millions de tweets contenant un langage fréquemment trouvé dans les discours antisémites ont été postés sur Twitter entre août 2015 et juillet 2016. »

 

Kushner est l’époux d’Ivanka Trump, la fille du président. Elle s’est convertie au judaïsme avant que le couple ne se marie en 2009.