09-03-2017

L'ancien chef du Ku Klux Klan a été suspendu de Twitter à cause de sa réaction au journal "Haaretz "

Source: haaretz


Le compte Twitter de David Duke, l'ancien chef du Ku Klux Klan, a été restauré mardi  après avoir été bloqué suite à un Tweet de réaction à un article du journal "Haaretz". Dans son commentaire, Duke exhortait à "fermer plusieurs synagogues".

 

Le tweet de Duke a été rédigé en réaction à un article d'Amir Tivon qui traitait de  nombreuses synagogues des États-Unis, qui font office de refuges pour les réfugiés risquant d'être affectés par la nouvelle politique d’immigration de Trump. "Un nombre croissant de communautés à travers les États-Unis se déclarent être des "synagogues et des lieux de refuge", offrant l'hébergement et de l'aide à ceux qui pourraient être affectés par la nouvelle politique d'immigration de Trump", était-il écrit dans l'article.

 

En réaction, Duke a écrit le tweet suivant: "Il semble que nous allons devoir fermer certaines synagogue, c'est triste".  Suite au  tweet, le compte de Duke a été bloqué lundi. Il a été restauré après quelques heures, mais tous ses suiveurs ont été  supprimés.

 

Après  que  son compte ait été restauré, il a écrit une série de tweets  critiquant Israël. Certains de ses partisans ont écrit des messages attribuant la suspension aux juifs. "Twitter a suspendu David Duke, un grand patriote américain et un adepte de Trump. Encore un exemple du contrôle juif aux États-Unis, a  écrit l'un de ses partisans.