États-Unis d'Amérique / 02-03-2017

Selon des hauts fonctionnaires du service de la police de New York (NYPD), le nombre de crimes de haine a bondi de 94 pour cent l'an dernier

Source: nbcnewyork


Jusqu'à ce jour, au moins 100 centres communautaires juifs, dont des locaux  à Westchester et à Staten Island, ont reçu des menaces.

 

Des responsables de l'application de la loi de la ville de New York disent que celle-ci  connait une augmentation spectaculaire du nombre de crimes motivés par la haine

 

Le nombre de crimes de haine antisémites a fait un bond de 94 pour cent depuis février dernier, ce qui a fait augmenté le nombre de crimes de haine dans toute la ville; c'est ce qu'a déclaré le chef du bureau des investigations de la police de New York (NYPD), Robert Boyce, lors d'une conférence de presse qui s'est tenue mercredi. Il pense qu'il s'agit en partie d'une tendance nationale du phénomène.

 

Le service de police a reçu plusieurs menaces antisémites «très préoccupantes» et il se «concentre» sur l'examen de chaque menace tout en prenant les mesures appropriées, a déclaré le maire Bill de Blasio. Il a ajouté que le «climat de haine» a donné un coup de pouce à des activités de discriminations plus amples.

 

«Nous n'accepterons pas l'antisémitisme dans ce pays, mais ce qui se passe en arrière-plan nous inquiète», a-t-il dit. «Un climat de haine s'est instauré au cours des derniers mois en Amérique, et nous devons y mettre fin».

 

Afin de lutter contre l'augmentation du nombre de crimes de haine, la présence policière a été renforcée dans tous les centres et dans toutes les synagogues, a dit le chef de la police Carlos Gomez. La sécurité a été renforcée pendant les fêtes de Pessah en tant que précaution supplémentaire.

 

Une vague de menaces à la bombe visant les centres de la communauté juive a  semé la panique parmi des milliers de personnes  depuis le début de 2017. Des menaces téléphoniques reçues par les centres communautaires (les JCC) d'au moins cinq États, dont New Jersey, ont donné lieu à des évacuations d'urgence le 9 janvier.

 

Au moins 20 centres et écoles ont été pris pour cibles dans une série de nouvelles menaces, a déclaré lundi l'Union des Centres de la Communauté Juive aux informations NBC. La police a dit que des membres de la communauté en Pennsylvanie et dans la région de la ville de  New York, comme Plainview, où 400 personnes, dont 200 élèves de maternelle, ont été contraintes d'évacuer le bâtiment, ont été parmi ceux qui ont reçu des menaces.